Localisation de la tumeur par abord simultané coelioscopique (chirurgien) et endoscopique (gastroentérologue)

CHIRURGIE MINI-INVASIVE DE L’ESTOMAC EN CAS DE TUMEURS BENIGNES NON CANCEROLOGIQUES

L’approche multidisciplinaire (collaboration entre médecins de différentes spécialités) est désormais considérée comme gage d’une prise en charge de qualité dans plusieurs domaines de la médecine, notamment en cancérologie.

La plupart du temps, cette collaboration a lieu pendant la phase décisionnelle (Réunions de Concertation Pluridisciplinaire) pour établir la meilleure stratégie thérapeutique. Parfois, cette collaboration peut même s’étendre jusqu’au bloc opératoire.

Lors d’une fibroscopie gastrique, le gastroentérologue peut se retrouver face à une GIST (Tumeur Stromale Gastrointestinale). Il s’agit d’une lésion gastrique bénigne, non cancérologique, mais à potentiel malin d’un point de vue biologique ou clinique (saignements).

La résection de la tumeur est donc indiquée.

En cas de lésion maligne de l’estomac, des résections plus radicales s’imposent, avec nécessité de re-établir la continuité digestive (anastomose).

Devant à une lésion bénigne, type GIST, on peut se limiter à une résection atypique, avec l’avantage d’épargner la plupart de l’estomac.

Limiter la résection au strict minimum est encore plus important dans certains cas comme, par exemple, si la tumeur est localisée au niveau de la portion terminale de l’estomac (région pre-pylorique), région très importante pour assurer la vidange correcte de ce dernier.

Mais attention : si la lésion a la tendance à se développer vers l’intérieur plutôt que l’extérieur de la paroi de l’estomac et si, au même temps, elle est de petite taille (inferieure à un centimètre), le chirurgien peut avoir du mal à localiser exactement la lésion pendant l’intervention coelioscopique.

Pour rendre la résection la plus précise et la moins invasive possible, il faut effectuer une endoscopie gastrique en même temps que l’intervention coelioscopique, pour que le gastroentérologue, en visualisant l’intérieur de la paroi gastrique, « indique » la tumeur au chirurgien.

 

♦ Pour contacter et prendre rendez-vous avec le Dr. Bruto RANDONEChirurgien Viscéral et Digestif à la Clinique Internationale du Parc Monceau, 21 Rue de Chazelles, 75017 Paris, France, cliquez sur Contact

 

 

Après localisation de la tumeur par abord simultané coelioscopique (chirurgien) et endoscopique (gastroentérologue)

 

Suture sur la paroi de l’estomac après résection de la tumeur

 

♦ Pour contacter et prendre rendez-vous avec le Dr. Bruto RANDONEChirurgien Viscéral et Digestif à la Clinique Internationale du Parc Monceau - Paris, cliquez sur Contact